La Désirée d'Ide

Les liqueurs artisanales La Désirée d’Ide

Il y a quelques semaines j’ai été contactée par Grégory Dhoye, paysan maraîcherliquoriste, pour goûter les liqueurs La Désirée d’Ide. Très intriguée, j’ai bien évidemment accepté. Voici un petit retour sur cette expérience quelque peu alcoolisée.

 

La Désirée d’Ide

La désirée est un format de bouteille assez récent, créé pour la Suisse où les amateurs de vin sont plus adeptes de ce volume entre demie bouteille et bouteille. Aujourd’hui cette contenance de 50 cl se répand et est particulièrement dédiée aux vins sucrés. 

Ide est le prénom de l’arrière-grand-mère de Grégory, créateur de la marque. Grande faiseuse de liqueur familiale, Ide Haudiquet, née Bourgois, vécut de 1905 à 1979 à Longvilliers dans le Pas-de-Calais.

 

Les liqueurs 

Pour cette dégustation, j’ai pu goûter les 5 liqueurs proposées par la Désirée d’Ide. Avant de vous donner mon avis, voici une petite description de chacune :

Liqueur d’Estragon

Recette familiale pour cette liqueur digestive dont l’estragon est l’aromate principal. Cette liqueur se caractérise par son goût légèrement anisé. Elle se consomme en digestif (pure ou sur sorbet) mais aussi à l’apéritif en long drink avec 4 à 5 volumes d’eau gazeuse, limonade ou tonic. En accompagnement culinaire, elle se marie avec des viandes blanches, des poissons ou des crustacés. 

Liqueur Finocchietto 

Création à base de fenouil (finocchietto) sauvage, avec une subtile note réglissée. Cette recette est inspirée d’une liqueur similaire très consommée en apéritif sur de la glace pilée en Calabre (Italie). Elle peut aussi s’apprécier en digestif, pure ou sur glace. 

Liqueur d’Hysope

Création à partir de l’hysope officinale, plante méditerranéenne aux inflorescences bleues. Cette liqueur aux propriétés digestive et pectorale rappelle la saveur des liqueurs monastiques avec sa succession de notes boisées, florales et légèrement caramélisées en fond de bouche. À déguster pure ou sur glace pour le digestif.

Liqueur de Verveine

Création originale à base de verveine, l’aromate qui se libère enfin de la tisane! Avec son goût légèrement citronné, cette liqueur se consomme en digestif (pure ou sur glace) mais aussi à l’apéritif en long drink avec 4 à 5 volumes d’eau gazeuse, de limonade ou tonic. Elle peut s’utiliser en grog, dans un jus de pomme frais ou chaud, et parfume aussi bien les desserts glacés que les pommes au four ou la panna cotta. 

Liqueur Quarante Quatre 

Recette traditionnelle très répandue dans le nord de la France et en Bretagne que la Désirée d’Ide entend populariser ! Cette liqueur décline l’orange à 44 grains de café et 44 morceaux de sucre pour une macération de 44 jours. La recette est tout aussi précise que surprenante pour donner un résultat en bouche fruité et velouté avec l’orange en tête puis le café qui reste au palais. Cette liqueur se consomme en digestif (pure ou sur glace) ou kir royal (4 à 5 volumes). Surtout, elle forme un duo extraordinaire avec des crêpes !

La Désirée d'Ide

Ce que j’ai pensé de tout ça

Parmi toutes ces saveurs c’est définitivement la liqueur à base de verveine qui m’a le plus séduite. Je ne suis pas spécialement amatrice de ce genre de boissons mais là je dois avouer qu’en fin de repas ça passe très bien. Surtout quand c’est bien frais.

Si vous aimez les bonne liqueurs artisanales, je vous conseille de tester celles-ci ! Pour en savoir plus sur la Désirée d’Ide, rendez-vous juste ici.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :